Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 23:23

sac de Valentina - © Pierre Klein

 

 

 

                                                                

 

      “Elles Vident Leur Sac” (2009-2011), du cinéaste et photographe Pierre Klein, est un travail fondé sur trois langages : le film, la photographie et le document écrit.

 

Avec « Elles Vident Leur Sac », il analyse la mythologie du sac à main, objet féminin par excellence. Il s’est intéressé au rapport que les femmes entretiennent avec cet accessoire intime du quotidien et tenté, par ce biais, de révéler leur personnalité. Le sac à main est un objet de mystère. Fouiller dans le sac des dames est un interdit qui attise la curiosité.

 

Ce travail s’est à chaque fois construit en trois temps : 

 

Pierre Klein a invité des femmes qui ne connaissaient pas le sujet à “vider leur sac”. Commence alors l’entretien filmé :  «J’aimerais que tu me vides ton sac…» Après quelques instants d’hésitation, les femmes acceptent et commentent le contenu de leur sac en le vidant. Ces têtes-à-têtes s’apparentent parfois à une psychanalyse, parfois à une confession, et vérifient toujours le profond pouvoir évocateur des objets intimes du quotidien. Pierre garde toujours ses distances, observe, écoute et n’intervient que pour poser des questions et les inciter à développer leurs commentaires, leurs sentiments. En ouvrant leur  sac, les femmes ouvrent aussi leur coeur.

 

Au terme de ces longs entretiens, Pierre Klein a rassemblé ces objets intimes pour produire une photo d’identité détournée. Les photos d’ «Elles Vident Leur Sac» ressemblent à une nature morte psychologique et le film renouvelle, en quelque sorte, la pratique de la confession. 

Nombreuses sont les femmes qui transportent au quotidien une trousse à maquillage, un portefeuille bien rempli, des souvenirs, des cartes de visite, des livres... Ces objets qui diffèrent de sac en sac n’ont pas la même origine, le même parcours ni la même signification. Aucun n’est là par hasard. 

 

Pour finir, Pierre Klein a demandé à chacune d’écrire un mot commençant par : «Mon sac pour moi c’est…». Un document qui fournit une explication de plus sur le rapport qu’elles entretiennent avec leur sac.

 

Le travail de Pierre Klein, axé depuis plusieurs années sur les détails qui en disent long, ne fait que s’étoffer avec ce dernier projet. Grâce à cette démarche, il souhaite amener les personnes qui découvrent son travail à réfléchir sur des détails qui ne sont pas anodins et cela à partir d’un objet banal et usuel qu’est le sac à main . Sans jugement de valeur et avec un grand respect pour ce que les femmes révèlent d’elles, Pierre souhaite leur rendre hommage en leur donnant la parole. 


C M.


Partager cet article

Repost 0
Published by pierrekleinphotovideo
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : PIERRE KLEIN - photos videos
  • PIERRE KLEIN -  photos videos
  • : Une démarche artistique associée à une approche sociologique plonge Pierre Klein dans le sac des femmes. « Elles vident leur sac » est le thème de son dernier projet photographique et vidéo. Pour Pierre Klein le sac à main est l'un des objets féminins le plus parlant. Le rapport que les femmes entretiennent avec ce dernier, lui a semblé suffisamment pertinent pour en faire une exposition et 1 films de 52 Min.
  • Contact

Recherche

Pages